Pégase Express

Le parc Astérix inaugure le 10 juin 2017, une nouvelle attraction unique en Europe : PÉGASE EXPRESS

Selon la légende, Zeus décide de changer Pégase en constellation pour qu’il reste à jamais dans le ciel.
C’est avec lui que le visiteur a la chance de vivre un voyage mythique !
Baptisée Pégase Express, la nouvelle attraction se situe dans la zone Grecque du Parc Astérix.
Elle propose un voyage à grande vitesse sur un parcours de près d’un kilomètre.
Un périple inédit avec de belles successions de virages, de descentes et de montées impressionnantes, attend les voyageurs.

L'inauguration du 10 Juin 2017 :

 

DE LA RÉFLEXION À LA CONSTRUCTION : UN CHEMINEMENT DE PLUSIEURS ANNÉES

Chaque création d’attraction nécessite plusieurs années de réflexion en amont.
L’attraction Pégase Express a été conçue pour les familles et le Parc a sélectionné le constructeur allemand Gerstlauer pour sa réalisation.
Durant des semaines, les équipes du Parc et du constructeur ont travaillé main dans la main pour adapter ce nouveau modèle d’attraction aux infrastructures du Parc Astérix.
Tous les éléments de la montagne russe ont été détaillés : hauteur et longueur des rails, couleur,nombre de descentes, de virages, de wagons.
L’attraction initiale commandée auprès du constructeur est un modèle unique.

 

UN CHANTIER TRÈS PARTICULIER

Le chantier de Pégase Express a débuté un an avant même la réception des éléments de l’attraction.
Dès juillet 2016, les équipes du Parc ont travaillé sur le terrassement de la zone et l’accès au chantier.
Cette première étape s’est faite en pleine saison d’ouverture du Parc.
« Nous avons tout fait pour minimiser au maximum les désagréments pour les visiteurs et réaliser les plus importants travaux pendant la fermeture hivernale » précise Jean-Pierre Sarrazin, Chef de projet attraction.
Afin de soutenir le poids de la gare d’embarquement et du kilomètre de rails, il a fallu insérer dans le sol plus de 300 pieux à l’aide d’une gigantesque foreuse.
Une phase longue et minutieuse qui a nécessité plusieurs semaines de travail.
Une fois cette étape terminée, les équipes ont commencé la construction de l’imposante gare « Montparnassos », de 17 mètres de hauteur et 24 mètres de largeur.
En parallèle de la construction de la gare, les équipes ont travaillé pendant 2 mois sur l’assemblage global du parcours avec près de 1 000 mètres de rails et plus de 200 poteaux.
« Le chantier de l’attraction Pégase Express est le plus important au Parc depuis celui d’OzIris.
L’extension de la zone Grecque, la construction de la gare d’embarquement et le montage des rails ont représenté un véritable challenge pour toutes les équipes. » explique Jean-Pierre Sarrazin.
Plus de 20 entreprises et métiers différents ont été mobilisés pour la construction de cette nouvelle attraction unique en Europe.

 

 

L’HISTOIRE DE PÉGASE EXPRESS


Chaque attraction du Parc Astérix raconte une histoire.
Une équipe de scénographes a développé celle de Pégase Express durant des mois.
Il est primordial pour le Parc Astérix que tous les visiteurs puissent vivre une expérience de par les sensations vécues dans l’attraction et grâce à une scénographie soignée.
Ces deux éléments sont indissociables et permettent de créer une expérience immersive.
Toute la scénographie de l’attraction a été pensée autour de l’idée d’un voyage mythique à sensations.
De nombreux clins d’oeil humoristiques à la mythologie ont été créés pour permettre une immersion dans le monde de la BD.
« Comme pour notre dernière attraction Discobélix, nous avons souhaité créer une scénographie soignée avec de nombreuses illustrations humoristiques pleines d’anachronismes. Les visiteurs sont immergés dans la mythologie Grecque dès la file d’attente. » souligne Mickaël Dalencourt, Chef de projet.
« Nous travaillons en lien permanent avec les équipes des Editions Albert René pour retranscrire au mieux la plume et le coup de crayon si particuliers de René Goscinny et d’Albert Uderzo ».
Pégase Express raconte l’histoire d’un voyage à travers le Monde Antique avec des arrêts tels que Olympie, Lutèce ou encore Alexandrie.
Le train a la particularité d’être tiré par le célèbre cheval ailé Pégase qui permet aux voyageurs de se déplacer à grande vitesse.
Au cours de leur périple, les visiteurs traversent une affiche monumentale, pénètrent dans un tunnel et atteignent un imposant temple Antique où sommeille la terrible créature Méduse.
Réveillée, celle-ci menace de pétrifier d’un simple regard les visiteurs qui n’auront qu’une issue : fuir en marche arrière ! 

LA PLACE DE LA GARE

La Gare

LA GARE

 

L’imposante gare « Montparnassos » culmine à près de 17 mètres de haut et mesure 24 mètres de large.
L’ensemble en blanc et bleu avec de nombreuses colonnes reprend les codes d’une architecture typiquement grecque.
L’un des éléments les plus impressionnants de la façade est représenté par une horloge d’environ 4 mètres de haut.


Cette horloge, symbole ultime des gares montre Chronos, Dieu du Temps et de la Destinée.
Malheureusement, il semble que des aléas tels qu’une éruption volcanique ou la rencontre de monstres en tout genre amènent systématiquement les trains à être en retard.

 

 

 

L'ATTRACTION

La File D'attente

LA FILE D’ATTENTE

De la même manière que pour l’extérieur de la Gare, la scénographie de la file d’attente a été minutieusement réfléchie.
Des guichets automatiques au photomaton, les scénographes se sont inspirés des gares ferroviaires actuelles pour donner vie à l’intérieur de la Gare Montparnassos.
En entrant dans la gare, les visiteurs longent divers guichets dont la plupart sont fermés pour cause de grève, et des guichets automatiques qui sont eux, en panne.


Ils découvrent ensuite de nombreux bagages d’irréductibles Gaulois tels que Falbala, Obélix, Astérix, Ordralphabétix ou encore Cétautomatix.
Les voyageurs arrivent ensuite devant un kiosque à journaux qui leur propose de multiples titres tels que « Aphrodite » vantant la dernière mode des braies gauloises ou « Le Lutécien » qui présente les recettes de Mannekenpix, le cuisinier des Titans.
Juste après le kiosque à journaux, ils passent devant un photomaton dans lequel un personnage du Village Gaulois prend la pose.
Enfin, en entrant dans la salle d’embarquement, les voyageurs retrouvent les panneaux d’affichage de chacune des destinations, avec leurs particularités...

Le voyage ne fait alors que commencer.

 

 

Onride

 

 

 

Source : Concept design for new rollercoaster in Parc Asterix, France. Copyright: Jora Vision - Govart.NL & Pantone Canvas

En poursuivant votre navigation sur ce merveilleux site, vous acceptez l’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer du contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.