Rock’n Roller Coaster : Présentation Officiel

Par Mister Andro
Publié : Dernière mise à jour le :

Façade

À l’extérieur du bâtiment les visiteurs aperçoivent une gigantesque enseigne vibrante qui communique l’intensité de l’attraction. Le bus d’Aerosmith est garé juste devant laissant comprendre aux visiteurs que le groupe est peut-être à l’intérieur.

La file d'attente

En arrivant au bâtiment, les visiteurs entrent dans le hall de Tour de Force Records, une maison de disques locale spécialisée dans la musique rock contemporaine.

Tour de Force a un important service R&D qui permet à la société d’être toujours à la pointe du progrès et c’est à lui que l’on doit l’expérience audio du Rock ‘n’ Roller Coaster.

La rotonde

Les visiteurs pénètrent dans un hall de forme circulaire formant une rotonde décorée de colonnes dont la forme épouse celle d’un manche de guitare et d’affiches de disques. Un immense CD suspendu couronne cette rotonde.

L'entrée des artistes

Après avoir traversé le hall, les visiteurs empruntent “l’Entrée des Artistes” signalée par un panneau et passent devant deux studios d’enregistrement , les Studios A et B.

Les studios sont occupés pour le moment, et les sons à peine atténués des séances d’enregistrement en cours parviennent aux visiteurs. Dans cet espace, une vitrine présente de nombreux souvenirs de l’histoire de Tour de Force Records.

Hall du Studio C

Les visiteurs passent ensuite dans le hall du Studio C où ils rencontrent le guide qui les accompagnera dans leur visite de Tour de Force. On leur annonce, à ce moment-là, que le groupe Aerosmith a enregistré dans ce studio, un peu plus tôt dans la journée, et qu’avec un peu de chance ils apercevront les musiciens.

Studio C : Aerosmith

En entrant dans le studio, les visiteurs découvrent qu’Aerosmith se trouve dans la régie du studio. Un second guide, déjà à l’intérieur, dirige les visiteurs vers l’aire d’observation d’où ils verront les membres du groupe écoutant des enregistrements qu’ils ont faits récemment. Ils aperçoivent également les instruments et le matériel que le groupe a laissés dans le studio d’enregistrement situé entre l’aire d’observation et la salle de régie où le groupe et les ingénieurs sont au travail.

Lorsque tous les visiteurs sont entrés dans la salle et que les portes se sont refermées derrière eux, le guide explique que le groupe Aerosmith apporte la dernière touche à une nouvelle et révolutionnaire aventure musicale. Il leur annonce qu’en qualité de visiteurs VIP, ils seront parmi les tout premiers à pouvoir « surfer » sur cette musique.

Hall du Studio C

En quittant le Studio C, les visiteurs se dirigent vers le studio Recherche et Développement de Tour de Force Records.

A proximité de la Console de Commande de l’Opérateur (OCC), ils passent à côté d’un ingénieur du son qui se livre aux derniers petits réglages du système audio de l’attraction. Pendant qu’ils se préparent au lancement, des écrans leurs proposent des images vidéo des maquettes high-tech du circuit et du système audio de l’attraction.

Ils peuvent également entendre les essais du son et voir ceux de l’éclairage.

Enfin, ils embarquent dans un prototype de véhicule très sophistiqué, le « Soundtracker ». A bord, ils entendent un ingénieur et le chanteur Steven Tyler qui procèdent à la balance finale. On entend un dernier compte à rebours, et /ou une vérification du son, et les visiteurs sont littéralement propulsés dans le nec plus ultra de la vidéo rock.

Au départ, Rock ‘n’ Roller Coaster avec Aerosmith a été mise au point pour les Disney-MGM Studios de Walt Disney World en Floride et a été la première attraction américaine de type « roller coaster » avec lancement à grande vitesse et loopings. Le scénario de Disney-MGM Studios est quelque peu différent : les visiteurs de G Force Records tombent sur le groupe Aerosmith qui enregistre dans un studio. Leur manager arrive pour les presser de partir pour le concert qu’ils vont donner, mais ils refusent de s’y rendre sans leurs fans. Leur manager commande alors une autre limousine qui conduit les visiteurs à travers un Los Angeles et un Hollywood fantaisistes.

Pour la version du Parc Walt Disney Studios, les décors représentant des bâtiments de Los Angeles et Hollywood ont été supprimés car ils n’auraient sans doute rien évoqué aux visiteurs européens. Pour compenser, plus d’importance a été accordée au spectacle rock et lumière.

Le groupe Aerosmith ne pouvant être physiquement présent toute la journée, tous les jours de l’année dans le Studio C, l’illusion de leur présence a été créée à d’aide d’un format spécial de film. Contrairement à un film standard 35mm, que l’on photographie et restitue par le biais d’un projecteur à une vitesse de 24 images par seconde, le film sur Aerosmith a été tourné avec un film 70mm et projeté à la vitesses très élevée de 60 images par seconde.

Les membres du groupe Aerosmith sont :

Steven Tyler : Chanteur
Joe Perry : Guitare principale
Joey Kramer : Batterie
Tom Hamilton : Basse
Brad Whitford : Guitare

POUR LA PETITE HISTOIRE

À l’époque où la société Walt Disney Imagineering cherchait à prendre contact avec Aerosmith pour le Rock ‘n’ Roller Coaster original de Floride, le groupe était introuvable : ils étaient tous en vacances aux Disney-MGM Studios à Walt Disney World !

Ce Rock ‘n’ Roller Coaster est l’attraction de type « montagnes russes » la plus rapide qui ait été construite pour un Parc Disney. Avec 60 images par seconde, la vitesses du film a nécessité de l’éclairage supplémentaire sur le plateau. Il a fallu deux fois plus de lumière que ce qui est habituellement nécessaire, d’où une chaleur torride et une forte luminosité sur le plateau. Les artistes et l’équipe furent avertis d’éviter de toucher tout ce qui sur le plateau était susceptible de brûler les mains. Les acteurs étaient littéralement aveuglés par la lumière ce qui obligeait le réalisateur à crier à la fois : “Action!” et “On ne cligne pas les yeux !” avant de commencer à tourner. Après le tournage, des T-shirts portant l’inscription “Rock ‘n’ Roller TOASTER” ont été fabriqués.

Au moment de la réalisation des bandes sonores, on a demandé à Steven Tyler et à Joe Perry d’adapter certaines paroles et « riffs » de guitare (courts fragments mélodiques répétés) exclusivement pour Rock ‘n’ Roller Coaster. Tous les deux se sont rendus au Studio A de Walt Disney pour enregistrer des bandes sonores qu’on ne peut entendre nulle part ailleurs que dans cette attraction. À bord des véhicules de l’attraction, les visiteurs entendront Steven chanter des airs connus, mais avec des paroles écrites exclusivement pour l’attraction. À titre d’exemples, “Love in a Roller Coaster” (au lieu de “Love in an Elevator”) et “What Kind of Ride are You On?” (qui remplace “What Kind of Love Are You On?”).

Les cinq différents programmes musicaux sont :

Soundtracker #1 (jaune-vert) « Back in the Saddle » / « Dude Looks like a Lady »
Soundtracker #2 (rose) « Young Lust » /« F.I.N.E. » / « Love in an Elevator »
Soundtracker #3 (multicolour) « Walk this Way »/ « Love in an Elevator »
Soundtracker #4 (jaune-rouge) « Nine Lives »
Soundtracker #5 (bleu) « Sweet Emotion »

0:00
0:00