Fraispertuis city : embarquement pour « L’île aux pieuvres »

Par Mister Andro
Publié : Dernière mise à jour le :

Créé il y a plus de cinquante ans et en constante évolution, le parc Fraispertuis city est prêt pour une nouvelle saison. Les portes s’ouvriront le 6 avril sur les 35 attractions susceptibles de combler petits et grands. Au rayon des nouveautés : L’île aux pieuvres.

Fraispertuis city 07

« Il y a deux ans, nous avons installé le Golden Driller, manège à sensations, l’an dernier nous avons lancé une application interactive », témoigne Patrice Fleurent, propriétaire, avec ses trois sœurs, du parc Fraispertuis city.« Cette année, il fallait une attraction familiale ! »

Fraispertuis city 10

Eh bien c’est chose faite. « L’île aux pieuvres » a en effet pris ses quartiers au cœur du plan d’eau que les visiteurs trouvent à leur droite, juste après l’entrée dans le parc. Le manège auquel les visiteurs accéderont par un ponton et un bel escalier en colimaçon, a tout du carrousel flottant et permet à 18 personnes d’embarquer pour un joyeux moment de fous rires arrosés. « Un adulte et un enfant dans chaque nacelle », explique Patrice Fleurent. Les nacelles ont l’allure de tonneaux de rhum… ou de poudre et sont enserrées par les tentacules de grosses pieuvres orange. Les passagers tournent le volant mis à leur disposition pour s’éloigner ou se rapprocher du centre de la structure qui accueille palmiers et paillote. La force centrifuge donne alors une impression d’accélération du meilleur effet.

Fraispertuis city 02 Fraispertuis city 03

Seulement trois en France

Le manège, conçu par l’entreprise allemande Zierer – qui intervient dans les parcs du monde entier –, n’existe que dans deux autres parcs français. « Dans un parc de Marseille et au Futuroscope, où les nacelles ressemblent à des bateaux de sauvetage américains, mais les pieuvres sont typiques à Fraispertuis et c’est Frédéric Beck, notre community manager passionné de jeu et de parc, qui les a conçues ». L’idée était de rester dans la thématique des pirates pour faire écho à l’attraction Pirate Attack située à un jet de pistolet à eau des pieuvres. Des pistolets qui pourront d’ailleurs être désactivés les jours de mauvais temps.

Fraispertuis city 04

Cette attraction d’une capacité horaire de 400 personnes représente un investissement de quelque 800 000 euros. « Le manège en lui-même revient à 470 000 euros, mais comme nous voulons toujours aller plus loin, nous avons ajouté des sculptures, des filets façon pirates sur les garde-corps… » Dans quelques jours, des bambous auront poussé aux abords du plan d’eau et des brumisateurs plongeront l’ensemble dans une sorte de brouillard du plus bel effet. « C’est ce genre de détails qui fait la différence avec les autres parcs ! »

{tab title= »Des aménagements d’un bout à l’autre du parc » class= »green color_content solid »}

À chaque saison ses petites ou grandes améliorations à Fraispertuis city.

Plus d’abri à la gare

Le train Express est l’un des classiques de Fraispertuis city. Tellement prisé qu’ils sont deux, depuis quelques années, à parcourir les quelque 800 m de rails. Pour faire patienter le public à l’abri du soleil ou de la pluie, la longueur des auvents a été augmentée. « Petits travaux » au regard de ceux entrepris pour remettre la gare de niveau « nous avons eu une mauvaise surprise en constatant que la gare était descendue de 6 cm ! » L’effet, selon Patrice Fleurent, « d’un mois d’avril pluvieux et d’un été très sec ». Mais maçons et menuisiers sont à pied d’œuvre.

Fraispertuis city 05

De nouveaux filtres à eau

Le système de filtrage de certains bassins a été changé. « Nous utilisons du verre pilé, c’est 50 % plus efficace ». La pureté de l’eau en témoigne.

Fraispertuis city 06

Le cactus révisé

Alors qu’une maintenance préventive est systématiquement entreprise sur chaque attraction, le cactus a subi un contrôle et une maintenance en profondeur. Un coût de 100 000 euros.

Fraispertuis city 09

Du neuf à la Rivière castor

Première étape avant de se lancer sur les bûches destinées aux plus grands, la Rivière castor est très prisée des petits. Mais au fil des années, l’eau avait abîmé les murets faits de branches qui imitaient le barrage des castors. Un nouvel habillage était nécessaire.

Fraispertuis city 01

Des séquoias au Flum

L’amélioration du décor du Flum – balade rafraîchissante sur des rondins – entamée l’an dernier est terminée. Le canal a été redécoré et de nouveaux séquoias ont été plantés.

Fraispertuis city 08

Une nouvelle mascotte

Avec ses allures de Lucky Luke, Billy est la mascotte historique du parc. Il s’est fiancé il y a quelques années avec Dolly et, cette saison, le couple voit débarquer Jack le pirate. Une sacrée canaille qui devrait plaire aux enfants.

{/tabs}

Source : vosgesmatin.fr

0:00
0:00