L’Aqualibi fermera ses portes durant cinq mois en 2023

Par Mister Andro
2023 sera une année charnière pour l’Aqualibi. En plus d’être agrandi et doté de quatre nouveaux toboggans, il deviendra un parc aquatique zéro émission d’ici 2026. Ces transformations nécessiteront la fermeture du parc à deux reprises, pour un total de 21 semaines.

Des travaux visant à améliorer les performances énergétiques du parc aquatique vont être effectués du 9 janvier au 17 février. Aqualibi fermera donc ses portes. « Nous fermons habituellement pour une période de maintenance de deux à trois semaines après les congés de fin d’année, explique Jean-Christophe Parent. Nous avons rallongé cette période à six semaines car dans le cadre du plan de développement du parc, nous avons une volonté de réduire notre consommation énergétique. Dans ce cadre, nous avons mené toute une étude afin de connaître quelles étaient les sources d’énergie de l’Aqualibi mais aussi et surtout les pertes d’énergie. Suite à ces conclusions, nous avons prévu de changer la couverture du toit pyramidal. Nous allons passer d’une isolation deux couches à une isolation cinq couches qui va empêcher les rayons UV de diffuser une chaleur pesante et étouffante à l’intérieur. Avec la canicule que nous avons connue, nous avons dû avoir recours à l’air conditionné pour assurer le confort de nos visiteurs, ce qui n’est pas idéal du tout en termes de consommation énergétique. Mais ces travaux sont prévus depuis bien longtemps, ce n’est d’ailleurs pas en claquant des doigts que l’on trouve ce type de fournisseur. Cette fermeture et ces travaux ne sont en aucun cas du “football panic” de notre part juste parce que les prix de l’énergie flambent, comme j’ai pu lire dans un média concurrent du vôtre. Avoir anticipé ce type de renouvellement nous permet d’amortir le choc au niveau de la consommation d’énergie. »

Aqualibi2023

Un champ de panneaux photovoltaïque et une nouvelle tour

Cette rénovation énergétique s’accompagnera de l’installation d’un champ de panneaux photovoltaïques derrière le parking Dalton. « Notre objectif est que l’Aqualibi devienne zéro carbone et fonctionne en autoconsommation d’ici à 2025-2026. Ce projet est passé devant la CCAT, commission consultative communale d’aménagement du territoire, et la demande déposée au service de l’urbanisme. J’attends à présent l’accord du collège afin de pouvoir entamer les travaux, normalement, la décision devrait tomber le 4 octobre. »

Une demande conjointe à celle-là a été faite auprès de la Commune. « Dans la continuité du champ de panneaux solaires, nous avons introduit une demande pour implanter la nouvelle tour de l’Aqualibi afin d’ériger les quatre nouveaux toboggans. Cette phase de transformation fait partie du plan d’investissements annoncé et amorcé en 2016. »

Une tour pour accueillir quatre nouveaux toboggans

Pour ces travaux, une autre période de fermeture a été programmée à la fin de l’été entre le 28 août et le 15 décembre 2023. « Comme nous l’avions fait lors de l’extension de l’Aqualibi en 2017 avec l’arrivée de Kiddie Bay, nous allons devoir construire un couloir pour faire la jonction entre cette nouvelle tour – qui aura vue sur le parking – et l’ancien Aqualibi. D’où la fermeture des portes », poursuit le directeur général.

Au total, 21 semaines de fermeture qui engendreront indéniablement des pertes financières importantes pour le parc. « Ces fermetures ont évidemment été reflétées dans le business plan lorsque nous avons recalculé nos fréquentations. »

Une hausse des tarifs liée au boom du prix de l’énergie?

Conséquence directe ou non, les dirigeants ont récemment revu le tarif des abonnements à la hausse. « Bien sûr, aujourd’hui, nous sommes face à une augmentation du prix de l’énergie mais aussi des matières premières comme dans l’horeca. Il est clair qu’une partie de cet impact est prise en charge par le visiteur mais pas tout. »

Si le billet individuel est passé le 11 juillet dernier de 42 € à 45 € (de 37 € à 40 € pour les enfants d’1 m 40), l’abonnement annuel est passé de 85 € à 105 €. La plus importante augmentation concerne le laissez-passer VIP Platinum qui coûtera désormais 100 € de plus qu’en 2022, il passe de 299 € à 399 €. Une fameuse augmentation.

« De fait, ce ne sont pas de minces augmentations mais il faut savoir que cela fait deux ans que nous n’avons pas touché à nos tarifs. Et puis, quand vous faites le calcul: un visiteur en possession de cet abonnement Platinum, qui vient 40 fois sur l’année s’amuser toute la journée dans un parc d’attractions, paye 10 € pour la journée. Je ne trouve pas que c’est exagéré. »

Les visiteurs en possession de ce pass Platinum ne représentent qu’un « infime pourcentage »de la clientèle. Les abonnements traditionnels représentent, quant à eux, 20% de la fréquentation totale de Walibi.

0:00
0:00