Le 3 décembre prochain, à l’occasion de la « Journée internationale des personnes en situation de handicap », Disneyland Paris introduira un nouveau programme d’accessibilité permettant aux visiteurs en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques de vivre l’expérience des parcs en se fondant sur leur propre évaluation de leur niveau d’autonomie.

À Disneyland Paris, la magie est accessible à tous. S’appuyant sur près de 30 années d’expérience en matière d’accueil des personnes en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques, Disneyland Paris fait évoluer son programme d’accessibilité dans une démarche d’amélioration continue. Disneyland Paris ne déterminera plus l’accès aux attractions en fonction des types de handicap et les visiteurs pourront déterminer eux-mêmes les attractions qu’ils souhaitent découvrir en évaluant leur propre niveau d’autonomie.

« Notre nouveau programme d’accessibilité est une étape majeure dans notre engagement en faveur de l’accessibilité à Disneyland Paris pour permettre à tous les visiteurs de vivre la magie du Parc Disneyland et du Parc Walt Disney Studios » a déclaré Daniel Delcourt, Directeur Général Adjoint, Opérations de Disneyland Paris. « Nos visiteurs et Cast Members ont toujours été au cœur de notre approche en matière d’accessibilité. Disneyland Paris est ainsi engagé dans une démarche d’écoute et de collaboration avec ses visiteurs, Cast Members et des experts de l’accessibilité pour développer de nouveaux référentiels d’inclusion dans l’industrie des parcs d’attraction en France. »

DLP accessibilite 01

Le niveau d’autonomie des visiteurs en situation de handicap au cœur du programme d’accessibilité

Pour Disneyland Paris, les visiteurs sont les mieux placés pour déterminer ce dont ils sont capables. L’expérience de chaque visiteur en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques à Disneyland Paris doit donc être guidée par sa propre évaluation de son niveau d’autonomie et éventuel besoin d’être accompagné.

Le nouveau programme d’accessibilité de Disneyland Paris est fondé sur :

  • La mise au premier plan de l’autonomie des visiteurs ;
  • L’augmentation du nombre d’attractions accessibles grâce à une révision des conditions d’accès prioritaire et facilité et des procédures d’évacuation ;
  • La suppression de l’obligation d’être accompagné dans les attractions ;
  • Une réduction de 25 % pour les visiteurs en situation de handicap présentant un justificatif officiel de leur handicap, ainsi que pour un accompagnateur éventuel.

« Avec le lancement de son nouveau programme d’accessibilité, Disneyland Paris établit de nouveaux standards pour de meilleures pratiques en matière d’accessibilité, en offrant une attention plus personnalisée à chaque visiteur et ses besoins », a déclaré Michaël Jeremiaszathlète paralympique de haut niveau, partenaire clé de Disneyland Paris depuis de nombreuses années et qui contribue à la réflexion continue autour de l’amélioration de l’expérience des visiteurs en situation de handicap au sein de la destination.

L’accessibilité, une priorité pour Disneyland Paris

Dans le cadre de son engagement continu en faveur de la diversité et de l’inclusion, Disneyland Paris s’attache à favoriser un environnement accueillant pour tous les visiteurs et tous les Cast Members. En 2019, la destination a ainsi accueilli plus de 125 000 personnes en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques.

Depuis 2004, la marque d’Etat Tourisme et Handicap – identifiant les établissements répondant aux besoins spécifiques des touristes en situation de handicap – est attribuée à Disneyland Paris pour le niveau d’accessibilité de ses deux parcs et pour les quatre types de handicap : auditif, mental, moteur et visuel.

« L’enjeu de l’accessibilité, c’est de permettre la pleine citoyenneté des personnes en situation de handicap. L’accès aux loisirs en fait évidemment partie, et, en la matière Disneyland Paris est exemplaire » a déclaré Carole Guéchi, Déléguée Ministérielle à l’accessibilité« La direction et les salariés de ces parcs de loisirs ne se contentent pas de respecter les normes. Ils poussent l’inclusion aussi loin que possible. Avec leur nouveau programme d’accessibilité basé sur l’autonomie des visiteurs, Disneyland Paris confirme son engagement de longue date en tant qu’acteur responsable du tourisme. »

Disneyland Paris investit continuellement pour rendre l’ensemble de la destination toujours plus accessible, s’engageant dans un dialogue permanent avec les principaux acteurs de l’accessibilité afin d’aller toujours plus loin dans l’inclusion de personnes en situation de handicap.

 « Disneyland Paris a toujours placé l’accessibilité de ses parcs au cœur de ses priorités vis-à-vis de ses visiteurs » a déclaré Sophie HubersonDéléguée Générale du SNELAC« Leur nouveau programme d’accessibilité basé sur l’autonomie est un tournant très positif pour notre industrie qui inspirera très certainement d’autres acteurs des parcs de loisirs en France. »

En matière d’emploi, Disneyland Paris met l’égalité des chances au cœur de ses priorités en s’engageant à recruter des Cast Members en situation de handicap dans de nombreuses professions, et en s’adaptant à leurs besoins spécifiques. Ainsi, les Cast Members en situation de handicap représentent désormais 5,9 % de l’ensemble des Cast Members de Disneyland Paris.

{tab title= »F.A.Q » class= »green color_content solid » align= »justify »}

Quelles sont les conditions pour bénéficier des nouvelles cartes d’accessibilité ?    

Pour recevoir une carte d’accès prioritaire, qui vous donnera un accès prioritaire mais non immédiat aux attractions, aux spectacles, aux rencontres avec les Personnages Disney, aux boutiques et aux restaurants, ainsi qu’un accès à une zone dédiée pour les parades, vous devrez présenter un document officiel attestant d’une situation de handicap. Vous pouvez présenter des cartes Mobilité-Inclusion et tout autre document officiel reconnus par le ministère des Solidarités et de la Santé français, ou des documents similaires de votre pays d’origine, pour recevoir votre carte. Pour recevoir une carte d’accès facilité donnant accès aux attractions sur rendez-vous, vous devez présenter un document approprié attestant que vous êtes porteurs de l’une des 30 affections de longue durée invalidantes (ALD) reconnues en France. Ces cartes d’accessibilité (carte d’accès prioritaire et carte d’accès facilité) seront remises aux guichets dédiés. 

Quelle est la nouvelle procédure à suivre ?    

Vous aurez accès à un questionnaire en ligne, sur place aux  guichets dédiés, ainsi qu’aux réceptions et conciergeries des hôtels, aux comptoirs prioritaires à l’entrée des Parcs, à City Hall et à Studio Services. Vous recevrez également des informations détaillées sur les procédures et les conditions d’accessibilité pour toutes les attractions afin de déterminer celles que vous souhaitez découvrir, avec l’aide des Cast Members. En fonction de vos réponses au questionnaire, vous vous verrez attribuer un code couleur correspondant à cinq niveaux d’autonomie afin d’informer les Cast Members opérationnels et d’intervention pour qu’ils puissent adapter l’accueil et les moyens d’évacuation éventuels. Les cartes d’accès prioritaire et d’accès facilité qui découlent des résultats du questionnaire pourront ensuite être récupérées aux différents lieux sus mentionnés. 

Quelles attractions et expériences sont désormais autorisées, et pour quels types de handicap ?      

Dès la mise en place du nouveau programme d’accessibilité le 3 décembre 2021, davantage d’attractions seront accessibles aux visiteurs en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques en fonction de leur niveau d’autonomie. Cependant, certaines attractions restent toujours inaccessibles à certains visiteurs qui, par exemple, ne peuvent pas se transférer seuls de leur fauteuil roulant au véhicule de l’attraction ou qui ne remplissent pas les conditions indiquées sur les panneaux d’informations ou sur les guides. Pour toutes les autres attractions, Disneyland Paris ne fera plus de distinction entre les différents types de handicap, mais se basera sur les réponses des visiteurs au questionnaire dédié pour déterminer leur accès aux différentes expériences sur la base des informations détaillées et précises par attractions (modalités d’accès, évacuations, etc.).  

Pourquoi les personnes en situation de handicap sont-elles autorisées à faire des attractions qu’elles ne pouvaient pas faire auparavant ?       

Disneyland Paris estime que l’expérience de chaque visiteur en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques doit être guidée par son niveau d’autonomie. Le nouveau programme d’accessibilité étendra ainsi l’accès aux attractions de Disneyland Paris sur la base d’un questionnaire auquel les visiteurs répondront en s’appuyant sur des informations détaillées concernant les procédures et les conditions d’accès à toutes les attractions. 

En outre, le parc mettra à jour les procédures d’embarquement et d’évacuation, en travaillant avec les équipes de sécurité et d’intervention pour augmenter le nombre d’attractions accessibles aux visiteurs en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques. La sécurité des visiteurs et Cast Members reste pour le parc une priorité absolue. 

Quel changement pour les femmes enceintes ?      

Disneyland Paris a adapté les conditions d’accès aux attractions pour permettre aux femmes enceintes de profiter, si elles le souhaitent, des attractions équipées de barre de sécurité. Une signalisation visible informera les visiteurs des attractions déconseillées ou interdites aux femmes enceintes. Certaines attractions à sensations fortes resteront interdites aux femmes enceintes.  

Pourquoi remettre un bracelet aux femmes enceintes en lieu et place de la Carte de Facilité ?  

Conformément à la réglementation française les femmes enceintes peuvent bénéficier d’un accès prioritaire aux files d’attente. Ces dernières se verront remettre un bracelet, sur présentation d’un justificatif de grossesse en français ou en anglais, qui leur permettra d’être identifiées rapidement par les employés aux attractions et lors des parades. 

Si un visiteur en situation de handicap achète un billet avant le changement de programme d’accessibilité, doit-il payer un billet pour un accompagnateur s’il vient après le 3 décembre, 2021 ?     

La politique tarifaire actuelle s’applique jusqu’au 2 décembre inclus. La nouvelle politique tarifaire s’appliquera sur les billets achetés avant le 3 décembre 2021 pour des visites ultérieures. Les visiteurs souhaitant venir avec un accompagnateur, pourront acheter un billet bénéficiant d’une réduction de 25 % pour leur accompagnateur pour toute visite à partir du 3 décembre 2021, date à laquelle le programme d’accessibilité sera modifié pour rendre Disneyland Paris encore plus inclusif et élargir l’accès à davantage d’attractions. C’est le résultat de la suppression de l’obligation pour les visiteurs en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques d’être accompagnés dans les attractions. 

Que se passe-t-il si un détenteur de pass annuel en situation de handicap fait des réservations le 3 décembre ? Doit-il acheter un billet pour accompagnateur ?    

Les détenteurs de pass annuel pourront acheter un billet bénéficiant d’une réduction de 25 % pour un accompagnateur pour toute visite à partir du 3 décembre 2021, date à laquelle le programme d’accessibilité sera modifié pour rendre Disneyland Paris encore plus inclusif et élargir l’accès à davantage d’attractions. C’est le résultat de la suppression de l’obligation pour les visiteurs en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques d’être accompagnés dans les attractions. 

Pourquoi supprimer la gratuité pour l’accompagnateur ?    

Dans le cadre du changement du programme d’accessibilité visant à rendre la destination encore plus inclusive et à élargir l’accès à davantage d’attractions, le parc va supprimer l’obligation pour les visiteurs handicapés ou ayant des besoins spécifiques d’être accompagnés dans les attractions.   

Un changement sera appliqué à la politique tarifaire, avec des réductions plus importantes sur les billets pour les personnes en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques – passant de 10 % à 25 %. Les visiteurs qui doivent être accompagnés bénéficieront également d’une réduction de 25 % sur les billets pour la personne qui les accompagne. Ces réductions sont alignées sur les standards actuels des parcs à thème. 

Pourquoi l’accompagnement n’est-il plus requis ?    

Dans le cadre du changement du programme d’accessibilité visant à rendre la destination encore plus inclusive et à élargir l’accès à davantage d’attractions, Disneyland Paris permettra aux visiteurs en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques de vivre l’expérience des parcs en fonction de leur propre évaluation de leur autonomie.  

Les équipes ont mis en place des moyens supplémentaires pour évacuer les visiteurs dans les meilleures conditions en fonction du degré d’autonomie du visiteur. Disneyland Paris évalue et améliore constamment ses procédures.  

{/tabs}

0:00
0:00