Dernière modification le dimanche, 15 décembre 2019 15:44

Walibi fait une "pause" en 2020 pour mieux préparer 2021

Le chantier du megacoaster de Walibi démarre en février : "On va aller titiller les autres parcs d'Europe"

Depuis l’annonce en 2017 du plan d’investissement de 100 millions d’euros, qui doit à terme métamorphoser 75 % du parc, Walibi a vu l’arrivée de nombreuses nouveautés.

- En 2018, Aqualibi s’étendait de 700 m², avec une nouvelle zone réservée aux enfants, et le premier monde du parc Exotic World où est arrivé le fun-coaster familial Tiki Waka.

- En 2019, les Fun World et Karma World ont été inaugurés avec chacun leur attraction, respectivement Fun Pilot et Popcorn Revenge.

Mais l’hivernage du site ne sera pas mis à profit cette année pour inaugurer des nouveautés. Alors que l’entrée devait être complètement transformée pour la réouverture du parc début avril, Walibi a décidé de reporter le chantier à 2021. "C’est un chantier compliqué parce qu’il y a de la démolition, de la construction, du réaménagement de voirie… Dans les plans, il nous paraissait compliqué de pouvoir ouvrir le jour J avec la nouvelle séquence d’entrée", explique Jean-Christophe Parent, le directeur général.

L’idée est de réaménager le parvis actuel de 13 000 m² - qui date de 2001 - avec une entrée unique, accessible après un contrôle des sacs. Une fois sur le parvis, les visiteurs pourront acheter leur billet et se diriger vers l’entrée de Walibi ou celle d’Aqualibi, où il y aura un contrôle des billets. "Une entrée, c’est votre carte de visite. Je veux qu’on s’aperçoive qu’on rentre dans un nouveau Walibi", poursuit le directeur.

Le directeur insiste : cette année plus calme en termes d’investissements ne signifie pas l’essoufflement du plan de redéploiement, bien au contraire : 50 des 100 millions ont déjà été dépensés et il faudra encore quelque 25 millions pour aménager la nouvelle zone au fond du parc qui abritera le megacoaster. "La période 2020 va nous permettre de préparer 2021 puisque nous allons commencer les travaux de cette nouvelle zone à partir de février 2020. C’est là-dessus qu’on va se concentrer."

La montagne russe la plus grande et la plus rapide du Benelux

Julien Bertevas

L’attraction est attendue de pied ferme par tous les amateurs de sensations fortes à travers le pays et même au-delà. La montagne russe, présentée comme la plus haute et la plus rapide du Benelux, affiche des chiffres vertigineux : 50 mètres de hauteur avec des pointes de vitesse de 110 km/h et une vitesse moyenne de 100 km/h. Mais il faudra s’armer de patience avant de pouvoir s’éclater dans le megacoaster puisqu’il n’est annoncé que pour avril 2021.

C’est que le chantier est colossal et une année de travaux ne sera pas de trop pour construire l’attraction et thématiser le site autour, précise le directeur général de Walibi. Il s’agit de réaménager une zone de 4,5 hectares dans le fond du parc, au-delà de l’Exotic World. Une zone dans laquelle il faut amener l’eau, le réseau électrique et implanter les bâtiments nécessaires. Le parc restera ouvert tout au long de l’année, malgré la poursuite du chantier. Pour ne pas gêner les visiteurs, un accès depuis le boulevard de l’Europe devrait être accordé au parc pour la circulation des machines de chantier.

Avec cette montagne russe inédite, les responsables du parc veulent frapper un grand coup. "Ça permettra de pousser la fréquentation du parc et aller titiller les autres parcs d’attractions d’Europe", espère Jean-Christophe Parent, qui souhaite attirer 1,850 million de visiteurs en 2023, contre 1,4 actuellement.

Cette attraction phare du plan d’investissement doit permettre au parc de compléter son offre et toucher un public encore plus large. "On va rééquilibrer une partie de notre portefeuille d’attractions. On veut être un parc à sensations mais familial", résume le directeur.

Source : dhnet